L'importance de la technique

"3 … 2 … 1 … Go la team !" : la phrase qu’on entend à chaque début de WOD, généralement suivie d’une ruée collective sur les rameurs ou les barres de snatch. Pourtant, cette volonté d’aller toujours plus vite laisse bien souvent peu de place à la technique. On vous explique pourquoi cette vision du CrossFit présente plus de risques que d’avantages.


Lorsqu’on démarre en CrossFit, on se retrouve confronté à une vision limitée du sport, relayée en masse sur les réseaux sociaux : un sport impressionnant, pratiqué par des montagnes de muscles, où performance est le maître mot. Les athlètes CrossFit de haut niveau sont jugés selon le poids qu’ils soulèvent ou le temps qu’ils mettent à finir un WOD. Certes, cet aspect compétition peut être présent. Mais le CrossFit ne s’arrête pas là, au contraire ! Bien souvent, ces athlètes ont parfait leur technique durant des années avant de pouvoir se permettre de privilégier la vitesse. C’est ce que bon nombre de sportifs amateurs oublient.



La technique doit être la base sur laquelle se construit tout le reste. Sans technique, pas de vitesse, pas de charges lourdes, pas d’intensité. Le but du CrossFit n’est pas d’apprendre aux sportifs à finir une série d’exercices le plus rapidement possible. C’est d’apprendre à des personnes de tous niveaux à mieux bouger, à connaître leur corps, leurs capacités et leurs limites.


Cependant “la bonne technique” est difficilement définissable. Deux sportifs ne feront pas un squat de la même façon, tout comme ils ne courront pas de la même façon. Il y aura toujours des différences en fonction de leur morphologie, leur expérience passée, leur mobilité… C’est pourquoi un coaching de qualité est primordial pour adapter la séance en fonction des forces et faiblesses de chacun. Cela permettra à des sportifs amateurs comme confirmés de bouger de la meilleure des façons, sans risquer la blessure. Une fois la technique acquise, il sera alors possible d’ajouter de l’intensité dans le WOD ou d’augmenter la charge.

Alors oui, certains seront peut-être fiers d’avoir battu leur team mate de 7 secondes (enfin un objectif atteint !). Mais au final, entre celui qui traumatise son dos en soulevant trois fois trop lourd et celui qui finit le WOD en dernier avec une technique impeccable, qui en ressort gagnant ?

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout